Rentrée 2018 - 2019, Solidaires !

lundi 3 septembre 2018

 Personnels de droit privé

Notre pouvoir d’achat diminue  : seulement +1 % de hausse générale des salaires quand l’inflation est de 2,3 % en juillet 2018 et l’augmentation des subventions de 3,2 %. Merci à la CFDT, à la CFTC et au Spelc pour cette baisse de 1,3% de pouvoir d’achat !
On reconnait bien ici la politique sociale de l’enseignement privé, alors que les salaires des directeurs-ces sont à un niveau stratosphérique !

 École et collège : des programmes « ajustés » ... sans concertation !

« Il faut rompre avec ces vieilles habitudes qui consistent à défaire ce que les précédents ont mis en place » disait un certain J M Blanquer ... ces changements laissent de moins en moins la main aux enseignants-es et aux équipes.
Les évaluations nationales en CP et CE1, en plus de la surcharge de travail, permettraient une plus grande intrusion des parents dans notre travail quotidien et portent atteinte à notre liberté pédagogique.

 Parcoursup : les inquiétudes de l’intersyndicale, hélas confirmées.

Fin août, 60 000 lauréats encore en rade, pour un accès au supérieur aléatoire et sélectif, sans compter l’incapacité pour les futurs étudiants de préparer leur année.

 Une année scolaire de tous les dangers.

Les mesures du gouvernement pour cette année sont des plus dangereuses et seront annoncées après les élections professionnelles de décembre pour la fonction publique :

• Attaquer la carrière : les promotions étant attribuées « au mérite ».
• Attaquer le recrutement : fin des « statuts » pour recruter suivant le lieu, les besoins.
• Attaquer les droits collectifs : les représentants-es des enseignants-es ne seraient plus consultés-es sur les promotions et ou les mutations.
• Augmenter le temps de travail des enseignants-es devant élèves.

après les élections européennes du 26 mai 2019 :

• Attaquer une fois de plus nos retraites : instaurer une retraite par points sans que nous en connaissions la valeur et individualiser le montant en fonction de l’espérance de vie ... ce qui pénalisera encore une fois plus les femmes.

Résistons ensemble contre la casse de nos droits, votons Sundep Solidaires !

 Souffrance au travail : on gagne !

Au collège st Joseph Arras, personnels et enseignants-es, avec l’aide du syndicat, se sont fait entendre.
A l’école Thérèse d’Avila de Lille, le directeur ne reviendra pas à cette ren-trée suite à la création d’un collectif d’enseignants-es et de personnel.

D’autres situations individuelles ou collectives très dures existent encore, n’hésitez pas à contacter le syndicat.


Documents joints

PDF - 315.8 ko

Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants