PARCOURSUP : Bilan un mois après les résultats du BAC…

lundi 30 juillet 2018

Pendant que notre ministre, J.M. Blanquer pagaie sur son paddle, d’autres, dans les universités et autres établissements de l’enseignement supérieur, rament à contre-courant pour éviter que la tempête ParcourSup ne les fasse couler  !.

Des vacances, pour certain-es, pas toujours synonyme d’insouciance…
A partir du 27 juillet, la trêve estivale commence pour les établissements d’enseignement supérieurs, cependant 79.000 jeunes sont toujours en attente sur ParcourSup, sans aucune proposition ferme… cela concerne donc 10 % des inscrit-es. In Fine, ParcourSup ne fait donc pas mieux qu’APB(1), l’ancienne plate-forme, qui comptait, à la même période, 87.000 jeunes en attente. Mais le système inquiète aussi les responsables de formations, qui ne font pas le plein, notamment dans les classes prépas. Une situation ubuesque donc ?
Selon les indicateurs en date du 27 juillet, sur les 812 000 lycéens, lycéennes et étudiants, étudiantes en réorientation inscrit-es sur la nouvelle plate-forme d’admission ParcourSup, 58 % d’entre eux, d’entre elles, soit 470 000 jeunes, ont définitivement validé leur orientation.
Un quart des candidat-es n’est en revanche pas encore fixé sur sa formation pour la rentrée. 123 800 ont reçu une proposition mais ont maintenu d’autres vœux en attente et 71 200 n’ont encore obtenu aucune réponse favorable.
Les chiffres sont têtus…l’an passé à la même date, alors qu’opérait encore APB(1) alors qualifié « d’énorme gâchis » par Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur….mais la ministre persiste et signe : « tout va très bien .. ? »…

….c’est le « fameux fil de l’eau » qui fait chavirer la barque du système au niveau de l’écluse . En effet, une nouvelle catégorie de « laisser pour compte » s’ajoute, cet été, aux habituel-les « sans facs ». Il s’agit de celle des bacheliers et bachelières qui ont bel et bien reçu une proposition mais qui préfèrent la conserver afin d’attendre les réponses de leurs autres vœux, sur liste d’attente….C’est ce comportement non anticipé par les concepteurs de la nouvelle plate forme qui vient mettre son grain de sable dans le rouage de la machine supposée bien huilée de ParcourSup  !

Comptant sur environ 10% de défections mesurées chaque année en septembre dans les Universités, le gouvernement a demandé, particulièrement aux établissements parisiens, d’effectuer d’ores et déjà un « surbooking ». Mais personne ne peut prévoir que cette situation permettra de solutionner le problème, elle pourrait même forcer ces établissements à pousser leurs murs, murs qui craquèlent déjà !

(1)  : Admission Post Bac, la précédente plate-forme d’inscription dans les formations d’enseignement supérieur.


Documents joints

PDF - 203.1 ko

Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants