SEGPA et la baisse de son indemnité, c’est inadmissible...

vendredi 12 janvier 2018

Régime indemnitaire :
Les enseignants en SEGPA ont eu la surprise d’apprendre en décembre des modifications de leur indemnité spécifique (IS) et la suppression des heures de synthèse et de coordination.
Le ministère a fait le choix du mépris en retirant l’indemnité de sujetion (IS), qui caractérisait le poste en SEGPA, et qui permettait ainsi de valoriser des postes, plus difficiles, parfois peu attractifs.

Ainsi, le ministère dit qu’en échange il stabilise les 2 heures de synthèse par la mise en place d’une indemnité fixe appelé « Indemnité enseignement SEGPA » N°1994.
Effectivement, les professeurs peuvent se rendre compte sur leur paie de décembre que l’indemnité est passé de 129€ à 147€ brut. Donc une revalorisation de 18€ !!

Le compte n’y est pas, les professeurs des écoles ont une perte sèche de 342€.

Le SUNDEP Solidaires réaffirme la nécessité de revaloriser réellement les professeurs des écoles enseignant en SEGPA et donc de maintenir leurs heures de coordination et de synthèse (payé en HSA). Les 18€ ne compenseront jamais 342€ représentant les heures de coordinations et de synthèse en un mois de travail !

Alors que l’enseignement adapté est une originalité française, les moyens mis en œuvre pour accueillir près de 3 % de la population scolaire du collège, permettent à de nombreux élèves d’atteindre un premier niveau de qualification soit le niveau V (CAP). Il a un réel impact sur ces jeunes car il leur permet à la fois de restaurer leur estime de soi mise à mal à l’école primaire et en plus, il évite aux élèves les plus fragiles de décrocher du système éducatif. LA SEGPA est le dernier rempart pour ces jeunes de l’errance sociale vers la marginalisation et/ou la prison....


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants