Et maintenant un deuxième professeur principal en Terminale...

vendredi 1er décembre 2017

Signé le 30 novembre, le décret est applicable au 1er décembre jour de sa publication. Il accorde le bénéfice de la part modulable de l’ISOE à deux professeurs principaux en terminale générale, technologique et professionnelle.

J.M Blanquer avait annoncé sa décision de doubler le nombre de professeurs principaux en terminale pour améliorer l’orientation des élèves. Il ne reste plus qu’à trouver ces nouveaux professeurs principaux...

Le décret prévoit dans les divisions de terminale des lycées d’enseignement général et technique et des lycées professionnels, deux professeurs par division qui percevront chacun une part modulable.
Qu’est-ce qui occasionne cette précipitation du Ministère de l’Éducation Nationale à sortir un décret aussi rapidement et sa mise en application dès le 1er décembre ?

La réforme de l’entrée à l’université engendre plusieurs changements au lycée, en particulier pour les élèves de terminale.

L’orientation étant un « parcours de long terme », la réforme de l’entrée à l’université doit permettre de « conseiller les lycéens tout au long de l’année de terminale », a expliqué le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, lors de la conférence de presse sur le plan étudiant du 30 octobre 2017.

La deuxième semaine de l’orientation aura lieu fin janvier-début février, avant les vacances d’hiver, en même temps que l’ouverture de la plate-forme qui remplace APB. Elle vous permettra notamment d’assister aux journées portes ouvertes des établissements d’enseignement supérieur qui se tiendront au même moment.
Un rôle plus important du conseil de classe

Les deux premiers conseils de classe de l’année de terminale auront un rôle accru concernant l’orientation postbac. Celui du premier trimestre verra l’équipe éducative formuler des recommandations en fonction de votre projet. Le deuxième conseil de classe examinera vos vœux et le chef d’établissement émettra un avis, qui sera ensuite transmis à chaque établissement d’enseignement supérieur que vous aurez visé.

Des heures de tutorat

Vous aurez également la possibilité de suivre des heures de tutorat en petit groupe, animé par un enseignant, afin de vous aider dans votre projet d’études. De même, les heures d’accompagnement personnalisé pourront être consacrées à l’orientation postbac et à la découverte des méthodes de l’enseignement supérieur. Par ailleurs, vous pourrez suivre des MOOC gratuits et aussi tchater ou poser des questions par mail ou téléphone sur le site monorientationenligne.fr.

L’objectif affiché de ces changements est de vous aider à « mûrir votre projet d’avenir en fonction de vos goût, de vos aspirations mais aussi d’éléments factuels » (autrement dit des attendus à l’université), a précisé Jean-Michel Blanquer. Et celui-ci de confirmer que « le bac est et demeurera le seul passeport pour l’entrée dans le supérieur ». Un baccalauréat qui, lui aussi, sera l’objet d’une réforme dans les semaines à venir.
source : L’Etudiant

Le SUNDEP Solidaires dénonce de telles manigances. Les établissements ont-ils les moyens de trouver au pied levé des professeurs volontaires pour assumer des fonction de conseiller d’orientation ?
Ces missions peuvent-elles s’improviser ?
Les conseillers d’orientation dont c’est leur principale mission sont-ils mis sur la touche ou bien leur nombre restreint ne montre t-il pas l’impuissance de l’école à assurer les réformes successives toujours proposées sans y mettre les moyens nécessaires....?


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants